IN SITU | performance manifestive   

Cliquez les images... ou survolez avec la souris les titres cliquables ( une main apparaît, cliquez )

performance manifestive

le cercle​ | Québec

30 janv. 2013 | 14h | 226½ St-Joseph Est | Québec

​​POL Pelletier fut des nôtres

COMMUNIQUÉ ici-bas

Version pdf du communiqué | via google-docs |

Album photo Luc A. | Paul Racine | via facebook​

Reportage MAtv LéZart ( 1m37 @ 6m36 )

 

 

Dossier sur une oeuvre incendiée

 

« Peindre avec du feu la passion d’Orphée » | pdf |via google-docs

UPI.213.007.MX-PA.FS.00-01-76X56cm-30X22po


Œuvre peinte incendiée aux encres de Chine et fusain sur papier Arches aquarelle 300gr

​​COMMUNIQUÉ | Pour publication immédiate | Québec, 28 janvier 2013

L'artiste Luc Archambault et Le Cercle présentent du 6 déc. 2012 au 29 janvier 2013 un accrochage intitulé ceci n'est pas une exposition ; la matérialisation partielle d'une i|xpo dont Pol Pelletier est la conservatrice invitée ; le tout partie d'un dispositif artistique internautique comprenant plus de 14 i|xpos et un i|film ; dont les i|xpos des conservateurs invités, Robert Lepage et Jean-Paul Le Bourhis.

 

Avant de procéder au décrochage ce mercredi 30 janvier 2013, Le Cercle et l'artiste présentent à 14h une... performance manifestive intitulée :

             « L'être et le néant | Détruire disent-ils ! »

             Le Cercle | mercredi 30 janvier 2013 @ 14h | 226½ St-Joseph | Québec

Performance au cours de laquelle Luc Archambault procédera, sur le pas de porte du Cercle à Québec à la destruction par compression, déchirement, javellisation, inondation, mutamorphose, percussion et crémation de 10 de ses œuvres peintes.

 

Un encan à la criée pourra permettre in situ aux personnes présentes d'acquérir les artéfacts créés et résidus d'œuvres ; des œuvres en soi ainsi créées.

Une performance qui exprime et matérialise la protestation de l'artiste contre le bâillon médiatique et la mise en abîme de sa production artistique présentée jusqu’au 29 janvier au Cercle. Ce qui se trouve à néantiser ce qui se crée et présente à Québec sur la scène des arts et métiers d'arts visuels de Québec hors les institutions subventionnées, une scène pourtant autant digne d'intérêt que les autres scènes qui reçoivent abondamment l'attention de ces médias. Ce traitement à géométrie variable des arts ne fait que démontrer l'ampleur chronique du sous-développement de ce secteur névralgique des arts d'ici, d’autant à Québec dans un Québec médiatique montréalisé.

Non pas que nos artistes manquent de génie, de savoir-faire, d'adresse, de compétences et d'expertises... non pas que nous ne disposions pas des ressources utiles… c'est le reste qui ne suit pas... c'est le « marché » qu'on a omis de développer, alors qu'on a pu le faire depuis la publication de Refus global autant pour les arts de la scène ( théâtre, musique classique et populaire, chanson, danse, cirque et rire ), que pour le cinéma, la littérature, l’architecture, l’urbanisme, la radio et la télévision. Les médias ne sont pas les seuls acteurs de ce sous-développement, mais ils ont leur part de responsabilité et pourraient être des facteurs essentiels du développement à mettre de l'avant. Faut bien commencer quelque part. Par où ? Sinon protester contre ce qui nous fait être dans l'impasse, parce que nous le sommes, nous les praticiens,nes.

-30-

Source : Luc Archambault | luc-archambault@videotron.ca | 418 831 91 47
Communications pour l'accrochage au Cercle :
Jean Brouillard communication-
Contact : le cercle | Bruno Bernier, dg |
bruno@le-cercle.ca | 418.948.7684 | C 418.575.4183

www.luc-archambault.qc.ca

Version pdf de ce communiqué  | via google-docs |

DOCUMENTATION | silence médiatique sur l'accrochage au Cercle |

La lettre transmise le 13 janvier 2013 aux médias ( Média | Demande de rencontre 2013 01 13 | ) sollicitant une rencontre pour comprendre les raisons de ce vide médiatique me concernant. Résultat : néant, pas même d'accusé réception. PP Noreau du Soleil a accepté de me rencontre pour parler le 6 fév. de la « couverture » médiatique des arts et métiers d'arts visuels en général.

Un mot d'appui transmis au médias par Bruno Bernier, dg du Cercle le 25 janv. au Soleil... et comme par hasard le 26 janv. à trois jours de la fin, un articulet est publié dans Le Soleil au titres suivant...

    Articulet publié...

    Le Soleil-2013 01 26-Josianne Desloges, collaboration spéciale-Virginie Chrétien: retailles, reliquats et révélations-

   

    Du virtuel au tangible

    L'artiste multidisciplinaire Luc Archambault, dont on trouve des oeuvres dans Le moulin à images de Robert Lepage et qui signait la scénographie du Jeu de Robin et Marion au plus récent festival d'opéra de Québec, présente ses toiles au Cercle. Il s'agit d'une sélection des images choisies par Pol Pelletier, que l'artiste a invitée à piger dans sa colossale production. Il est aussi possible de visionner le projet complet, une exposition virtuelle et évolutive, au www.luc-archambault.com. Le volet «concret» de Ceci n'est pas une expo est présenté jusqu'à mardi au Cercle.

     Reportage | Le Téléjournal | Radio-Canada | Québec | 212 12 17 | via facebook

Parcours médiatique | Luc Archambault | Revue de presse sommaire | 1975 - 2002


LA

© Copyright 2013 - Luc ARCHAMBAULT

  • w-facebook
  • w-tbird
  • w-flickr